Yannick Guebel
Votre ostéopathe à DUNKERQUE

"Corps, Esprit, revivre l'unité"

Horaires

Lun - Jeu : 07:30 - 12:00, 13:30 - 20:00
Ven : 07:30 - 12:00
Sam : 08:00 - 13:00

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La synapse au cœur de notre stress ou de notre bien-être? Yannick GUEBEL, ostéopathe.

La synapse au cœur de notre stress ou de notre bien-être? Yannick GUEBEL, ostéopathe.

Le 07 février 2021
La synapse au cœur de notre stress ou de notre bien-être? Yannick GUEBEL, ostéopathe.
Le stress augmente un peu tous les jours. Je vous propose de comprendre simplement par quel processus cela se produit, et peut-être comment le gérer avec quelques précautions et conseils. Yannick GUEBEL ostéopathe à DUNKERQUE

Nous avons parlé la semaine dernière des implications neurologiques du stress sur nos 3 cerveaux. Je voudrais aujourd’hui aborder le sujet différemment. Comment le temps qui passe agit-il sur notre mental ?

Les informations de notre environnement remontent au cerveau par des nerfs. Par exemple, si je touche votre main, un nerf sensitif va conduire ce message jusqu’à la moelle épinière. Si je vous pince, une synapse (cf. l’illustration jointe)  va transmettre ce message à un nerf moteur, qui va redescendre par le bras jusqu’à la main, et vous allez retirer votre main. Si tous les jours, je vous fais ainsi mal, vous allez retirer votre main rien qu’à me voir, parce qu’un troisième neurone va remonter l’information jusqu’au cerveau (au cortex précisément) qui va la mémoriser et la stocker. On appelle ceci une boucle tri-neuronale, et elle sert dans tous les processus de mémorisations.

La transmission d’une stimulation se fait par le biais de neurotransmetteurs qui quittent le nerf afférent (qui arrive, dans notre exemple le nerf sensitif ) et sont captés par le nerf efférent ( ici le nerf moteur qui vous fait retirer votre main).

Selon la qualité des neurotransmetteurs émis ( adrénaline, acétylcholine, dopamine, sérotonine …), le message sera sensitif ( toucher, chaud …), moteur, sensoriel (auditif, odorant), ou mémoriel.

Plus une synapse est utilisée, plus elle est efficace. Quand vous apprenez à conduire, il vous faut avoir conscience de tous les mouvements, j’appuie sur la pédale d’embrayage, je passe la vitesse, j’accélère, je débraye lentement, etc…

Peu de temps plus tard, à force de répétition, ???? tout cela devient automatique et vous allez même pouvoir téléphoner en conduisant, ce qui est parfaitement interdit .

Ce processus est possible parce que la quantité de neurotransmetteurs transmis est plus importante et la capacité des récepteurs a augmenté son efficacité. Tout est plus rapide.

Il en est de même pour le tir à l’arc, plus vous vous entrainez, et plus vous avez de chance de toucher le centre de la cible.

Hélas, c’est le même processus pour le stress,  plus vos synapses vont enregistrer d’agressions, plus elle vont stocker d’informations négatives, et l’énervement va augmenter chaque jour !

Les conquérants vont trouver que rien ne va assez vite, qu’il n’y a que des peureux dehors, et ils vont faire monter leurs tensions.

Les gens plus sensibles à leur instinct de survie vont augmenter leurs peurs, rien que parce que dans la journée, ils vont tomber sur des « débiles » qui vont s’approcher à 30 cms d’eux !

C’est par ce processus d’efficacité des synapses que la peur va se transformer en angoisses, et l’énervement en violence.

C’est la fameuse histoire de la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et nous en sommes témoin chaque jour !

Il est donc bien indispensable d’en prendre conscience à fin de ne pas se laisser submerger.

Jusqu’à un certain niveau, nous pouvons gérer, après, c’est l’explosion !

A/ Pour y parvenir, il est conseillé de pratiquer de l’exercice,  dans ce qui est autorisé bien sûr. Quand nous marchons, pendant, la première demi-heure, notre corps fabrique de l’adrénaline pour augmenter le rythme cardiaque, pulmonaire, et vasodilater veines et artères. Quand le système est stable, ce taux d’adrénaline diminue et nous fabriquons des neurotransmetteurs de joie, comme la dopamine ou la sérotonine ! Ceci explique donc que nous soyons plus légers et gais après un effort physique. Mais il est nécessaire de faire un effort assez long pour déclencher ce processus.

B/ Je vous déconseille si possible un temps trop important devant des chaines de télé qui distillent une information répétée et hypnotique. Le nombre de morts annoncé quotidiennement nous ramène à notre propre finitude et l’incertitude de l’avenir nous montre un avenir … seulement mortel ???? !

C / Essayez de lire, de jouer à des jeux de société, d’avoir des passe-temps ludiques et familiaux de préférence.

Ce ne sont que quelques petites explications et quelques conseils, mais maintenant que vous avez compris comment ça marche, vous devriez avoir des outils supplémentaires pour détourner de vous le marasme ambiant qui gagne du terrain bien hélas, et ainsi, vous aider à aider les autres.????